Extrait...

Punica granatum:

Arbuste de 2 à 5m rameux. Feuilles opposées oblongues, entières et luisantes. Fleurs rouge écarlate. Fruits volumineux couronné par la partie supèrieure du calice, à graines nombreuses (grenade).



Les feuilles fraiches ou sèches de grenadier, donnent une tisane efficace contre les nausées, la faiblesse générale, la chlorose et l'anémie.

Une infusion de 10 g de fleurs par litre d’eau est indiquée contre la diarrhée, la dysenterie, les écoulements muqueux et la leucorrhée.

En usage externe, une dose de 30g de fleurs par 1L d'eau, est utile pour dissiper le gonflement des amygdales, le relâchement de la luette et des gencives.

Quand à l’écorce, elle est utilisée par les anciens pour détruire les ténias et les vers intestinaux.


Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Xanthoria parietina,

Espèce



Synonymes: Lichen parietinus (, 1753),

Forme biologique: Lichen(s)

Nature: Naturelle

Description:

Thalle foliacé, ayant de petits lobes (d=1-4 mm). Surface apparente verdâtre et surtout jaunâtre et parfois orange. La face inférieure est blanche avec des apothécies souvent visibles. L'épaisseur dépend des habitats variés qu'elle peut occuper. L'espèce est fréquemment rencontrée sur les écorces et des bois de plusieurs espèces, sur les toits et rarement sur des roches.

Cette espèce résiste assez bien à la pollution atmosphérique et peut être observée souvent sur les toits de maisons ou sur les troncs des arbres même près ou en bordure des routes. Sa disparition (et non son absence et donc évidemment après la disparition des autres lichens) indique bien le degré de pollution excessif qui dépasse les limites de sa résistance. 

En Algérie, elle est citée comme un taxon spécifique par : Desfontaine (1800); Steinheil (1834), Durieu de Maisonneuve (1846); Jourdan (1867); Paris (1871); Nylander (1878); Stizenberger (1890); Maheu (1906); Bouly de Lesdain (1911); Werner (1949, 1955); Semadi (1989), Djellil (1989); Van Haluwyn et Letrouit-Galinou (1990), Van Haluwyn et al.(1994) ; Boutabia (2000) ; Alonso et Egea (2003); Rahali (2003); Bendaikha (); Mosbah (2007) ; Ait Hammou et al. (2011) ; Toumi et al. (2011). 


Pour les aspects de la biodiversité infra spécifique, au moins deux variétés et une sous espèce sont dinstinguées :

Xanthoria parietina var. aureola (Ach.) Th. et Fr. - Ajaj et al. (2007)

Xanthoria parietina var. aureola f. congranulata de Lesd. - Ajaj et al.l. (2007)

Xanthoria parietina L. Beltr. ssp. parietina - Boutabia (2000). Dans ce cas l'auteur de la sous espèce n'est pas indiqué !



Ressources Impliquées

Personnes ressources:
Liste Des personnes ayant travailler sur cette espèce:

PersonneDétails
Ali Karagöz
Toumi Med
Benkhalifa AbderrahmaneDiversité, répartition, indicateur écologique et valorisation
Benamar Mohamed AmineX-Rayons fluorescence
= Spectrométrie de fluorescence X
Cartographie de la qualité d aire
Kouadri AMesures des constituants et indications de la qualité environementale des sites

Les Institutions:
Liste Des institutions ayant travailler sur cette espèce:

InstitutionDétails
Istanbul Univ. (Ist. Univ.)Activité antivirale
Ecole Nor. Sup. (ENS)

Savoirs et Savoir faire

1Application:

Comme savoir exogène, cette espèce recèle des propriétés médicinales. Déclarée comme étant anti viral In vitro d’abord ensuite elle s’est révélée inhibitrice de la réplication du virus de la parainfluenza humain*.

 

_______  

Karagoz A, Aslan A. (2005). Antiviral and cytotoxic activity of some lichen extracts. Biologia 60(3): 281–286.

Enseignement:
Etant donné espèce répandue, cette potentialité ouvre un champ large de son exploration comme ressource biologique d'intérêt. 
Detenteur de savoir: Karagoz

Habitats

Régions où est distribuée Xanthoria parietina:
Littoral:
Atlas Tellien:

Sur les écorces et les troncs des arbres et même sur le bois mort.

Sur les toits et rarement sur les roches. 

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: A. Benkhalifa le :05/01/2011