Extrait...

Thapsia garganica:
plante vivace. elle présente une tige striée, glabre, ramifiée dans sa partie supérieure, atteignant de 0,90 à 1,40 m de hauteur. Les feuilles primordiales sont petites, elliptiques et entières, les suivantes sont palmilobées.
Fleurs blanches ou jaunes. Fruits à marges fortement ailées.

Champs,broussailles CC: dans toute l'Algérie.
Dans la région de la Grande Kabylie (Algérie), les bulbes de cette plante sont pillés sur une roche plate prés d'une rivière poissonneuse. La pâte obtenue est dispersée dans une surface d'eau formant un étang de préférence. Au bout de quelques minutes la macération agit sur les poissons et les anguilles en les endormant. Ils remontent alors à la surface du plan d'eau où il suffit de les ramasser.

Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Caloptrope,

Espèce



Noms Vernaculaires: Kranka (Region), Torha (Region),


Forme biologique: Arbuste

Nature: Naturelle

Description:
Calotropis procera est un arbuste à latex blanc et à cime irrégulière pouvant atteindre 2 à 4 m de haut. 
Son écorce est épaisse et ligneuse et les rameaux sont finement pubescents. Les feuilles sont persistantes ovales, opposées, sessiles allant jusqu'à 30 cm de long et 16 cm de large. Inflorescence en cymes axillaires portant des fleurs de 1 - 2 cm de diamètre, odorantes, de couleur rose pourpre. Gros fruits vert, ovoïdes de 5 - 10 cm de long. Graines nombreuses entourées d'une bourre fine de couleur argentée. La floraison se déroule durant toute l'année aussi bien en saison sèche qu'en saison des pluies.

L'espèce est considérée comme invasive dans les pays où elle a été introduite et devenue naturalisée (Brézil, Australie, etc.). En Algérie elle est observée au Sahara jusqu'au Hoggar, dans les lits d'Oueds, pâturage dégradés et palmeraies abandonnées. Elle peut envahir rapidement de nouveau champs cultivés et nécessite une veille constante. La meilleur méthode serait un arrachage dès les premières apparitions (Benkhalifa, 2016). 

Ressources Impliquées

Personnes ressources:
pas de nouvelles informations!
Les Institutions:
pas de nouvelles informations!

Savoirs et Savoir faire

1Application:
Son bois est utilisé pour la confection de selles de dromadaires et de planchettes coraniques, dans la construction de toits légers, la fabrication de piquets de tentes et de haies. La bourre des graines est employée en textile et pour rembourrer les coussins. Le latex renferme de la tripsine (Lab ferment actif et poison cardiaque). Il contient de la calotropine qui est administrée en cas de douleurs dentaires, contre les ulcères et la teigne. Les feuilles, par processus de fermentation, produisent du gaz de méthane à usage domestique. Le latex à l'état brut et les poussières d'écorces sont très dangereux pour les yeux.

Sahki A. et Sahki R.,2004le Hoggar promenade botanique.Imp. et éd. Atelier Esope. 311 pages.

Enseignement:
Ce type d’application nous pousse à développer un thème de recherche sur l’intérêt et l'usage médicinale de cette espèce.
Detenteur de savoir: Sahki

Habitats

Régions où est distribuée Calotropis procera:
Adrar:

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: T. Benfetima le :29/03/2011