Extrait...

Ranunculus repens:
Ranunculus repens est une espèce vivace herbacée, généralement duveteuse à longs stolons rampants (tige horizontale). Ses feuilles triangulaires ont trois dentés.
Ses fleurs ont cinq pétales jaunes, cinq sépales dressés et beaucoup d’étamines. Le réceptacle porte de nombreux
carpelles qui, à maturité, donnent des akènes à bec grêle. Ranunculus repens a des racines fibreuse. Cette plante est utilisée dans la la médecine traditionnelle.


Cette plante fraîche est toxique pour les animauxau pâturage. Mais,
 une fois séchéeses feuilles sont utilisé pour traiter le diabète sucré et la jaunisseL’effet 
antihyperglycémique et antidiabétique 
de Ranunculus repens avec une action positive sur la glycogénèse hépatique et l’insulinosécrétion  est du à ses extraits flavonoïdes.
 Ces composés phénoliques 
sont pourvus également d’un pouvoir antiradicalaire 
et 
antioxydant qui leur confère un rôle chémoprotecteur contre le stress oxydatif généré dans le foie et le pancréas respectivement.

Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Amanite citrine,

Espèce




Forme biologique: Champignon(s)

Nature: Naturelle

Description:
chapeau jaune pâle avec des débris jaunâtres du voile de 8-15cm,anneau blanc,pendant,pied bulbeux à marge aigue bien marquée.Des individus blanc pur ne sont pas rares chez l'amanite citrine;ils se différencient des autres champignons albinos par les lambeaux de voile,l'odeur de pomme e terre et leur pied bulbueux

Titre:

Confusion : On a cru pendant longtemps que l'amanite citrine était vénéneuse. Actuellement, on sait qu'elle est tout au plus légèrement toxique, sans être mortelle, confusion possible avec l'amanite phalloïde et l'amanite jonquille, faiblement toxique, cette dernière se différencie par la marge striée de son chapeau et une volve à bourrelets blancs provenant du voile.


Ressources Impliquées

Personnes ressources:
pas de nouvelles informations!
Les Institutions:
pas de nouvelles informations!

Savoirs et Savoir faire

pas de savoir et savoire-faire pour cet espece!!

Habitats

non

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: T. Medjahed le :18/02/2013