Extrait...

Fusarium oxysporum f.sp. albedinis:

Agent pathogène de la fusariose du palmier dattier 'Bayoud'. C'est un chapignon microscopique qu'on isole à partir de palmiers dattiers atteints, et d'autres espèces de la famille des Arecaceae, ou à partir de fragments de porteurs sains ; henné (Lawsonia inermis),  luzerne (Medicago sativa). On peut aussi l'isoler à partir du sol.

Les cultures fraîchement isolées sur milieu sélectif sont colorées en rose saumon, et avec le temps virent au vert au rose, pourpre, pêche ou violet.

Sous un microscope, les microconidies sont sphériques ou allongées et légèrement courbées. Elle sont unicellulaires. Les macroconidies sont falciformes, triseptés. Les chlamydospores sont soit isolées ou groupées par 2 ou 3.



Dans la région du Touat (à Bouda) les agriculteurs ayant des champs atteints de la maladie du Bayoudh, replantent côte à côte un palmier sensible d'un cultivar commercial (Aghamu) avec  un petit rejet du cultivar résistant Taqerbuch. Avec le temps et quelques années plus tard, si le palmier commercial meurt, Taqeruch prendra sa place. L'exploitation ne reste pas vide. Apparemment les agriculteurs remarquent qu'i y a baisse de l'attaque de la maladie dans les parcelles ou la plantation mixte est pratiquée.

Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Espèce




Forme biologique: Herbe...(s)..

Nature: Naturelle Endemique

Description:

Herbe verte, légèrement glaucescente, à forte odeur. Plante souvent rameuse dès la base, atteignant 1,5m de longueur, et parfois 2cm de diamètre à la base. Leurs feuilles basales nombreuses, en rosette, persistants à l'anthèse, disparaissant seulement à la fructification, Les feuilles en générale caulinaires sessiles, oblongues, atténuées puis arrondies à la base, non amplexicaules, toutes assez minces, de 5 à 25 cm de longueur et de 1,5 à 5cm de largeur.

Appareil reproducteur :

Les grappes assez denses et corymbiformes à l'anthèse, puis très allongées, lâches, multiflores (20-30 flores).

Les fleurs grandes et vivement colorées. Sépales 7-9 mm de longueur, verts ou rougeâtres, densément plurinerviés, à marge étroitement scarieuse et blanche. 6 étamines, à anthères linéaires de couleur jaune-claire.

Le fruit est une silique atteigne 4 cm de longueur, à bec long de 4-6mm.

Les graines; bisériées, nombreuses, oblongues, comprimées, brunes, lisses.

Floraison: Mars-Mai

Cette espèce pousse dans les alluvions limoneuses et sablonneuses des torrents, dayas, cultures, dans les régions désertiques.


Ressources Impliquées

Personnes ressources:
Liste Des personnes ayant travailler sur cette espèce:

PersonneDétails
ZERAIB Azzeddine

Les Institutions:
pas de nouvelles informations!

Savoirs et Savoir faire

pas de savoir et savoire-faire pour cet espece!!

Habitats

Régions où est distribuée Moricandia foleyi:
Sud-oranais:
Oued Namous:

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: T. Benfetima le :02/02/2014