Extrait...

Androctonus australis:

Grande espèce, pouvant mesurer plus de 10 cm, facile à reconnaître par sa queue la plus épaisse, de teinte jaune paille, avec des parties du corps (pinces et derniers anneaux de la queue) plus ou moins assombries (Vachon, 1952).

-------------------------------------------

Vachon M., 1952- Etude sur les scorpions. Institut Pasteur d'Algérie. Alger. 479p



Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Néflier européen, Aubépine d'Allemagne, زعرور بستاني,

Espèce



Noms Vernaculaires: لمزاح (Dahra),

Synonymes: Crataegus germanica (, 1891),

Forme biologique: Arbre(s)

Nature: Introduite naturelisé

Description:
Ce neflier existait bien en europe avant l'introduction du neflier du Japon. Ce ne sont pas les même espèces. Le neflier germanica ou européen (bien que son origine soit de l'asie) a des fruitiers qui ne ressemblent pas tout à fait à ceux du Bibacier (Néflier du Japon : Eriobotrya japonica, un genre différent). Les fruits de Mespilus germanica sont comme ceux du pommier ou poirrier une fausse drupe moins charnus que celle du Neflier du Japon et plus apre au début de maturité (octobre-novembre). Le fruit est de couleur marron et se caractérise par sa forme trapue avec un orrifice ouvert et entouré de sépales qui perssitent même à maturité. La chaire est totalement adhérente aux graines qui à leur tour diffèrent de celles du Bibacier. Attention au Maroc l'appellation Mzah est souvent donnée au Néflier du Japon par contre en Algérie, la ou ces deux espèces sont cultivés comme au Dahra, on ne fait jamais cette confusion.
Mespilus germanica supporte le froid et n'exige pas de sol particulier.

Ressources Impliquées

Personnes ressources:
pas de nouvelles informations!
Les Institutions:
pas de nouvelles informations!

Savoirs et Savoir faire

pas de savoir et savoire-faire pour cet espece!!

Habitats

non

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: A. Benkhalifa le :08/11/2014