Extrait...

Balanites aegyptiaca:

Arbre de 3-7 m, trés rameux, à tiges jeunes tomenteuses. Feuilles alternes à 2 folioles ovales axillant des épines robustes pouvant atteindre 7 cm. Fruits: drupe charnue ovoide de 1,5-2 cm (Pâturages desertiques).


Le Balanites aegyptiaca, un arbre à feuilles persistantes est typique de cette catégorie. Les enfants mangent ses fruits à n’importe quel moment quand ils sont mûrs et, en cas de pénurie alimentaire, ils seront également consommés par les adultes. Les nouvelles pousses qui grandissent durant la saison sèche sont fréquemment utilisées comme fourrage pour les animaux. Mais durant les pénuries alimentaires, les gens coupent les savoureuses pousses et les jeunes feuilles qui sont cuisinées comme des choux (les régions exposées à la sécheresse au Sahel). Le noyau contient une amande riche en huile. L’huile du Balanites peut être utilisée comme huile de cuisson du fait de son point de fumée élevé ou consommée en l’ajoutant aux aliments au moment du repas pour leur donner un goût très apprécié des consommateurs. Par ailleurs, elle est régulatrice de l'hypertension artérielle.

En cosmétique, l'huile est puissamment hydratante, elle assouplit et répare les peaux sèches, rugueuses et desquamées. Cette huile relaxante est utilisée dans la pharmacopée traditionnelle pour les traitements des maladies de la peau et sert aussi pour la fabrication du savon (Pays du Sahel).

Annonces


Ce site est aussi le votre. Nous vous proposons de s'inscrire et choisir vous même votre identifiant et votre mot de passe
Lire la Suite

Comment utiliser ce site ?
Lire la Suite

Cet espace est le votre. Utilisez-le pour passer des annonces relatives au développement et à la gestion des Ressources Biologiques. 
Lire la Suite

Décennie des Nations Unies pour la biodiversité 
Lire la Suite

Le CNDRB lance le réseau des lichens en Algérie
Lire la Suite

Dernieres Espèces Saisies

Nombre total d'espèces saisies: 4543
Retour à la liste des espèces

Acacia raddiana,

Espèce



Noms Vernaculaires: الطلح (Sahara), Abser (Hoggar),

Synonymes: Acacia raddiana Savi (, 1830), Acacia tortilis f. raddiana (, 0), Acacia tortilis var. raddiana (, 0),

Forme biologique: Arbre(s)

Nature: Naturelle

Description:
Le nom de la sous espèce ''raddiana'' est lié au nom du botaniste Florentin Giuseppe Radd (1770-1829). Probablement Acacia t. raddiana est l'arbre le plus fréquent au Sahara. Très recherché pour son ombre et pour la nourriture des dromadaires, il est souvent mutilé pour l'usage de son bois réputé pour le chauffage. L'espèce est protégée en Algérie.
Admise actuellement en bio-systématique comme étant une sous-espèce A. tortilis raddiana var. raddiana ayant une large distribution au nord de l'équateur. Ce taxon se différencie des autres accessions africaines par : 
  1. 1. Ses gousses glabres ou presque glabres, dépourvues de glandes, 
  2. 2. Ses jeunes rameaux, pétioles et rachis des feuilles qui sont glabres ou glabrescents

Forme Arbustive : 
Généralement un bel arbre de 2-10 m. ou plus (12 et jusqu'à 18 m. et occasionnellement 21 m. en Afrique). Cime étalée en forme de parasol caractéristique de l'espèce mais parfois arrondie. Sinon en forme d'arbuste au stade jeune ou prenant des formes réduites en Altitudes (Hoggar).   
Tronc : haut de 2 m. pour des arbres de 6 m. hauteur. écorce rouge brune; 
Rameaux : densément à légèrement pubescents, ou glabres à glabrescents, rougeâtres ou noirâtres portant des �pines par paire, longues blanchâtres (3-5 cm).
Feuilles : composées, paripennées comportant des rachis supplantés de pinnules et des folioles. Les folioles sont obtuses, charnues et ne montrent pas de nervures médianes.
Épines : stipulaires brunes 15 - 20 mm. constituant un critère d'identification facile de l'espèce.
Fleurs : Blanches ou jaunâtres, odorantes, en capitules denses 1-2 cm. de diamètre. Fleurs régulières avec 5 pétales réduites. Étamines nombreuses et libres.
fruits : Gousses allongées, spiralées et contournées sur elles mêmes. Indéhiscentes ou lentement déhiscentes et groupées en paquet.
Graines : elliptique marron à maturité. Long : 4-8 mm; Larg. 3-6 mm.

Recommandation:
Cet arbre peut servir convenablement dans le reboisement et même dans l'aménagement des espaces verts en particulier dans les régions arides où s'impose le principe de l'économie d'eau.
Testé à Béni Abbès il a donné une belle allure et une cime trés large favorisée par les arrosages d'appoint.
La capacité nationale de son utilisation doit être évaluée car c'est avant tout une source fourragère et peut aussi une bel arbre d'ornement. L'espèce étant protégée et le SCORE réclame son utilisation dans les programmes de reboisement des zones arides et extrêmement arides. l'Arbre fait partie des espèces emblématiques sur le contient africains.

Référence à consulter : 
Le Floc'h E. et Grouzis M., 2003. Acacia raddiana, Un arbre des zones Arides à Usages multiples. in Un arbre au Désert : Acacia raddiana. Ed. IRD. Paris : 21-58.

Ressources Impliquées

Personnes ressources:
Liste Des personnes ayant travailler sur cette espèce:

PersonneDétails
Chehma A/MajidDéveloppement de spécimens au nord du Tademaït : Encadrement
Bensaid SahraouiDendométrie et ecophysiologie des peuplements dans le sudOuest et Hoggar

Les Institutions:
pas de nouvelles informations!

Savoirs et Savoir faire

pas de savoir et savoire-faire pour cet espece!!

Habitats

Régions où est distribuée Acacia tortilis ssp. raddiana:
Saoura: Hamada et plateau
Guir: Hamada et Oueds
Zousfana: Hamada et lits d'Oueds ou traces de ruissellement.
Plateau du Tademaït: Lits des oueds
Tassili N'adjer: Lits des oueds

Media



Avez vous des photos? Vidéos? Sons à partager?


Références Bibliographiques

Compilée par: A. Benkhalifa le :06/04/2015